yeshoua ha mashiah revient

yeshoua ha mashiah revient

Salomon les dangers du compromis - Jacques Brouillard.

Salomon est connu pour la très grande sagesse qu’il a reçue de la part de Dieu lorsqu’il fut mis à la tête du royaume d’Israël.

 
Devant l’ampleur de la tâche, Salomon se confia en l’Éternel.
 
« Pendant la nuit, Dieu apparut à Salomon et lui dit: Demande ce que tu veux que je te donne. 
 
Accorde-moi donc de la sagesse et de l'intelligence, afin que je sache me conduire à la tête de ce peuple! Car qui pourrait juger ton peuple, ce peuple si grand?
 
Dieu dit à Salomon: Puisque c'est là ce qui est dans ton cœur, puisque tu ne demandes ni des richesses, ni des biens, ni de la gloire, ni la mort de tes ennemis, ni même une longue vie, et que tu demandes pour toi de la sagesse et de l'intelligence afin de juger mon peuple sur lequel je t'ai fait régner, la sagesse et l'intelligence te sont accordées.
 
Je te donnerai, en outre, des richesses, des biens et de la gloire, comme n'en a jamais eu aucun roi avant toi et comme n'en aura aucun après toi. »
2 Chroniques 1:7, 10-12
 
Ainsi, Salomon reçut durant son existence terrestre une sagesse  inégalée.
 
Mais peu à peu, celle-ci fut étouffée par une série de choix qui conduisit ce puissant souverain d’Israël vers une fin misérable.
 
Ce même destin nous guette, si on se laisse entraîner, loin des principes de vie contenue dans la Parole de Dieu.
 
Au chapitre 11, du premier livre des rois, il est relaté la déchéance de ce roi auquel s’était attachée la bénédiction de l’Éternel.
 
On peut y lire que Salomon eut 700 princesses pour femmes et trois cents concubines et que celles-ci détournèrent son cœur.
 
Le roi Salomon aima beaucoup de femmes étrangères, outre la fille de Pharaon: des Moabites, des Ammonites, des Édomites, des Sidoniennes, des Héthiennes,
 
2 appartenant aux nations dont l'Éternel avait dit aux enfants d'Israël: Vous n'irez point chez elles, et elles ne viendront point chez vous; elles tourneraient certainement vos coeurs du côté de leurs dieux.
 
Ce fut à ces nations que s'attacha Salomon, entraîné par l'amour.
 
Dans une autre traduction, il est écrit que « Salomon était obsédé par leur amour. »
“ But Solomon was obsessed with their love.” 1 Kings 11 Names of God Bible (NOG)
 
On conviendra que pour avoir une telle quantité de maîtresses à sa cour, Salomon souffrait d’une obsession sexuelle, qui transposer à notre époque, s’apparenterait à une addiction à la pornographie.
 
Par un choix délibéré, il ne suivit plus les commandements de son Créateur et s’attacha à des femmes d’une nation à laquelle l’Éternel avait ordonné de ne point prendre de femmes de ces peuples.
 
L’une après l’autre, elles éloignèrent le cœur de Salomon des voies de l’Être suprême.
 
Inciter par l’amour charnel de ses épouses et princesses, il tomba dans la plus vile adoration de faux dieux en offrant des sacrifices humains sur l’autel d’Astarté et de Milcom l'abomination des Ammonites.
 
« Comme Baal, Astarté est souvent honorée, du moins jusqu'au début du premier millénaire avant notre ère  par des sacrifices humains, surtout par des holocaustes « sacrifices  d'enfants. »  Wikipédia
 
Ces versets constituent pour nous de sérieux avertissements à laisser notre cœur tout entier à notre Rédempteur.
 
Salomon poussé «  par l’amour » eut une fin de vie méprisable, responsable de la mort de centaines d’enfants de son peuple et de la dépravation spirituelle de cette nation sous sa responsabilité.
 
Dans notre quotidien qu’est qui pourrait nous entraîner loin de l’Éternel?
 
Notre train de vie?
 
Notre poursuite de la richesse?
 
Notre carrière?
 
Notre penchant pour les boissons alcoolisées?
 
Nos désirs sexuels non conformes à la Parole de Dieu?
 
Notre manque d’amour de la vérité?
 
Notre tiédeur dans notre consécration envers Jésus-Christ?
 
Notre goût de conformité au monde présent ?
 
On doit être conscient et consciente de la puissance de notre chair si nous cédons devant ses demandes débridées.
 
Tant que nous ne permettons pas au pouvoir de l’œuvre de la croix d’agir dans tous les aspects de notre vie, il se peut que nous nous laissions entraîner loin de la volonté divine.
 
Il nous faut saisir cette vérité de la Parole de Dieu et l’appliquer dans notre quotidien :
 
« Sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; car celui qui est mort est libre du péché…
 
Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ
 
Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitisesNe livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. »
Romains 6 :6-7,11-14
 
La compassion de Dieu à notre endroit liée à notre désir de Lui plaire coûte que coûte, nous aiderons à vivre une vie chrétienne équilibrée remplie de la grâce divine, mais loin du légalisme à outrance.
 
Notre amour de la vérité nous maintiendra près du cœur de Père.
 
Notre attachement envers l’incontestabilité de la Parole de Dieu nous gardera des pièges et séduction de l’iniquité qui dans son sillage, entraîne des millions de personnes dans une décadence morale inégalée dans l’histoire de l’humanité.
 
Aujourd’hui, la société actuelle déclare le bien mal et le mal bien  se plaçant, par le fait même, sous la malédiction divine.
 
« Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l'amertume en douceur, et la douceur en amertume!
 
C'est pourquoi, comme une langue de feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l'herbe sèche, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière; car ils ont dédaigné la loi de l'Éternel des armées, et ils ont méprisé la parole du Saint d'Israël. »
Esaïe 5 : 20, 24 
 
Par le rejet de la Parole de Dieu, le monde se prépare à vivre une expérience terrifiante.
 
Elle constituera à expérimenter une persuasion d’égarement qui conduira l’humanité endurcie envers Dieu et l’œuvre de la croix accomplie par Jésus-Christ, vers une condamnation éternelle, sans équivoque.
 
« Et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.
 Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge, afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés. »
2 Thessaloniciens 2 :10-12
 
Le monde évangélique n’est pas aussi à l’abri de se laisser entraîner en dehors  des préceptes divins et de la grâce en Jésus-Christ.
 
La convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la vie peuvent nous transporter loin de la volonté du Père. (1 Jean 2 :16)
 
L’amour de la vérité, sa recherche continuelle dans la Parole de Dieu, notre vie basée sur  la véracité de la personne de Dieu jumelée à l’application des préceptes divins dans notre quotidien  nous tiendra éloigner des doctrines fantaisistes ou à tout le moins demeurer alertes face aux divers faux enseignements.
 
Rappelons-nous la chute de Salomon malgré la sagesse qui lui fut donnée et prodiguons un second souffle à notre consécration envers Jésus-Christ à chaque jour que Dieu nous donne en vue de ne pas nous laisser apporter par certains attraits de ce monde corrompu.
 
Demandons à ce que notre intelligence soit renouvelée afin d’être capable de discerner ce qui est bon pour nous et agréable au Père de gloire dans le dessein d’arriver à bon port dans Sa Présence.
 
« Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez qu’elle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. »
Romain 12 :2
 
Que la grâce de Dieu vous accompagne à tous les jours et que sa compassion vous entoure à chaque instant par Jésus-Christ notre Sauveur et Seigneur de notre vie!
 
Jacques Brouillard
1002470_609317512446157_252239834_n.jpg


19/09/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi