yeshoua ha mashiah revient

yeshoua ha mashiah revient

Quel est le plus grand don que je puisse conférer à mon peuple ?

En ce moment, une grande importance est donnée au fait que D.ieu est en train d’élargir nos cœurs et notre capacité de Le recevoir. Nous avons besoin que le Saint-Esprit nous donne, plus que jamais auparavant, une plus grande faim et désespérance pour Lui. Les temps dans lesquels nous sommes nous imposent cette réalité.

Dernièrement, j’ai entendu le Seigneur me dire, «Quel est le plus grand don que je puisse conférer à Mon peuple?». Naturellement la réponse immédiate est le salut et le pardon des péchés. Cependant, le contexte de la question était lié à l’Église et aux différents dons qui opèrent en son sein. Normalement, je sais que quand D.ieu me pose une telle question, je n’ai pas la réponse. J’ai donc répondu par une question : «Quel est le plus grand commandement?» et Matt. 22. 36–38vint à mon esprit :

«Maître, quel est le plus grand commandement de la loi ? Yeshoua (Jésus) lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton D.ieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C'est le premier et le plus grand commandement.»

Ainsi donc, même si nous croyons à de grandes onctions de guérison, de révélation, de connaissance surnaturelle et autres dons essentiels à la moisson, il serait plausible de penser que le plus grand don est une désespérance pour D.ieu, ou comme je l’ai partagé ci-dessus «un cœur élargi pour lui».

UNE AUTRE GÉNÉRATION POUR RENCONTRER D.IEU

C’est ma conviction qu’une réserve est disponible pour nous dans la sphère spirituelle qui va nous catapulter dans une relation encore plus intime avec le Seigneur. C’est en fait le plus grand don qu’Il pourrait nous faire en ces temps troublés. L’histoire est saturée de témoignages de saints des temps passés qui se donnèrent pour la cause de l’évangile et du royaume. Héb. 11 fait un survol de l’histoire biblique et les présente comme de vrais champions. Nombre de ceux qui font partie de cette génération seront inscrits dans les archives du ciel comme ayant rencontré D.ieu de cette façon.

Une simple étude de l’histoire moderne de l’Église montre que les vies de nombreuses personnes ont changé et influencé leur siècle pour D.ieu. Nombre d’entre elles vécurent des vies productives et fécondes, mais, comme toujours, elles connurent une plus grande désespérance pour D.ieu, qui ouvrit la voie pour une rencontre avec Lui qui les changerait et les transformerait à jamais.

C’est l’histoire d’hommes et de femmes comme Kathryn Kuhlman, John J. Lake, A. Allen et bien d’autres. Je crois qu’une telle rencontre se prépare pour ceux d’entre nous aujourd’hui qui expérimentent un élargissement de cœur et une plus grande capacité à le recevoir.

AU BORD D’UN ACCOMPLISSEMENT PROPHÉTIQUE

Je crois que nous sommes au bord de l’accomplissement prophétique d’une prière incroyable que le Seigneur fit monter vers D.ieu juste avant sa crucifixion. En Jn 17. 25, 26, Il déclara :

«Père juste, le monde ne t’a point connu; mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que je sois en eux.»

Quelle bénédiction de pouvoir aimer Yeshoua (Jésus) avec l’amour dont le Père l’a aimé. Inutile de dire que nous avons besoin que notre capacité de marcher dans une telle intimité augmente pour que nous influencions notre génération dans la même mesure.
 
Paul Keith Davis
WhiteDove Ministries

1185184_566027486788052_1208350442_n.jpg



13/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi