yeshoua ha mashiah revient

yeshoua ha mashiah revient

Pierre Truschel - La vision de D.ieu: Sa souveraineté dans nos vies.

1 L'Eternel dit à Samuel : Quand cesseras-tu de pleurer sur Saül ? Je l'ai rejeté, afin qu'il ne règne plus sur Israël. Remplis ta corne d'huile, et va; je t'enverrai chez Isaï, Bethléhémite, car j'ai vu parmi ses fils celui que je désire pour roi. 2 Samuel dit : Comment irai-je ? Saül l'apprendra, et il me tuera. Et l'Eternel dit : Tu emmèneras avec toi une génisse, et tu diras : Je viens pour offrir un sacrifice à l'Eternel. Lire la suite

Quand nous lisons la Parole de Dieu, nous sommes conditionnés par l'intellectualisme. Nous voulons comprendre. Ce que nous comprenons, nous le croyons. Alors que le travail de Dieu est de nous amener à croire avant de comprendre. Notre intelligence naturelle, quand elle comprend les choses, n'a pas la vie correspondante à cela. Il n'y a que la révélation de la Parole qui donne la foi réelle et la vie. Nous connaissons beaucoup de choses, mais avons très peu de révélation vivante. C'est pour cela qu'il y a une telle fragilité dans le peuple de Dieu.

Saül est devenu orgueilleux alors qu'il avait un coeur humble. Il n'a pas su garder ce que Dieu avait mis en lui. Il a gaspillé. Il est allé au-delà. Il n'avait rien. Il est devenu roi d'Israël et il a voulu prendre le sacerdoce. Il a voulu offrir un sacrifice, ce que Dieu ne permettait pas.

Dans nos vies, il y a deux moments où nous sommes testés : dans les moments où cela va bien et dans les moments où cela va mal. Beaucoup de chrétiens et même de responsables sont comme Saül : ils ont cela et ils veulent plus. Le diacre veut être ancien ; l'ancien veut avoir tel ministère ; le chrétien veut avoir tel ministère. La perte d'humilité a perdu Saül, a perdu Lucifer et entraîne encore des désastres dans la vie d'hommes et de femmes de Dieu.

« Je l'ai rejeté ». Quand Dieu rejette, il tient parole. Dans l'abondance comme dans la disette, nous passons par des tests. Notre vie ici bas nous prépare pour l'éternité. Les moments difficiles comme les moments de joie, de prospérité, sont permis par Dieu pour voir ce qu'il y a dans votre vie, ce que vous allez en faire, pour vous permettre d'aller plus loin.



13/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi