yeshoua ha mashiah revient

yeshoua ha mashiah revient

Anne- Karla Brogden

 

Pour la première femme vertueuse, nous allons nous pencher sur la vie d'Anne, où nous trouverons un véritable exemple de ce qu'est une femme vertueuse.

 

«Il y avait aussi une prophétesse, appelée Anne, qui était la fille de Penouel, de la tribu d'Asser. Elle était très âgée. Elle avait vécu sept ans avec le mari qu'elle avait épousé dans sa jeunesse, 37puis, demeurée veuve, elle était parvenue à l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne quittait pas le temple, mais elle servait Dieu jour et nuit : elle jeûnait et elle priait. 38Elle arriva à ce même moment et se mit à remercier Dieu. Et elle parla de l'enfant à tous ceux qui attendaient que Dieu délivre Jérusalem.»(Luc 2:36-38 BFC).

 

On ne parlé d'Anne seulement que dans trois versets trouvés dans Luc 2:36-38. On ne dit pas beaucoup sur son caractère, mais dans ces trois versets, nous trouverons une femme vertueuse "exceptionnelle" que nous pouvons tous admirer, et de qui nous pouvons nous inspirer.

 

La vie d'Anne semblait simple. Elle vivait dans le temple, jeûnait et priait  jour et nuit. En regardant sa vie, nous pouvons penser, "Waouh,  elle a réussi. Quelle vie simple, elle n'avait pas de problème, pas de soucis, bref une vie relativement facile. Comment vivre dans le temple pouvait-il être difficile ? "

 

La vie d'Anne semblait commencer comme celle de beaucoup de femmes. Elle était mariée, heureuse, et installée  dans cette nouvelle vie, profitant de la vie quotidienne et de ses routines. Tout, j'en suis sûr, semblait se mettre en place pour elle.

 

Puis la tragédie a frappé: son mari est mort. On dit qu'elle n'a vécu avec lui que sept ans. Ce n'était pas un mariage long et il n'est pas fait mention d'enfants. Après que son mari soit mort, on peut supposer que peut-être Anne n'avait pas de famille ou nulle part où aller. Peut-être qu'elle n'a pas eu d'autre choix que d'aller vivre au temple. Son mari, qu'elle aimait, venait de mourir, et ils n'avaient pas eu d'enfants pour prendre soin d'elle alors qu'elle vieillissait. Nous avons donc une femme qui a perdu l'amour de sa vie, qui n'a nulle part où aller, et qui était probablement seule, effrayée et confuse. C'est peut-être ce qu'elle ressentait. Nous n'en avons vraiment aucune idée, car on ne dit rien sur sa vie plutôt, mais je sais que c'est ce que je ressentirai et je suis sûre que beaucoup d'entre vous aussi.

 

Sa prochaine étape, comme nous le savons, a été d'allée vivre dans le temple. Anne a dû faire face à de nombreux défis, d'un seul coup semble-t-il. Le monde qu'elle avait connu pendant sept ans avait volé en éclats. Que devait-elle faire?

 

Lorsqu'une personne est confrontée à des défis comme ceux-là, elle peut soit s'écrouler ou soit se tourner vers le Seigneur. Cela était devenu la vie d'Anne. Ce n'est peut-être pas la vie qu'elle pensait qu'elle aurait quand elle s'est mariée, mais c'est la vie que le Seigneur avait prévu pour elle. Anne a choisi de se tourner vers le Seigneur. Quelle vie puissante et bénie cette femme a eu !

 

Regardons à nouveau comment le dictionnaire définit la vertu -

 

1. excellence morale (exprimant ou véhiculant des vérités ou des conseils pour une conduite droite) - (supériorité), bonté - (de haute qualité, excellent), justice - (agissant droitement, de façon morale; vertueuse).

 

2. conformité - (correspondance dans la forme, nature ou caractère; accord, congruence, ou conformité) de la vie et de la conduite à des principes moraux et éthiques; droiture - (adhérant à la droiture; juste, honnête); rectitude - (justesse de principe ou de conduite, vertu morale).

 

Anne a commencé avec diligence dans le temple, à servir Dieu par la prière et le jeûne nuit et jour, la Bible nous dit. Ces actions construites par la foi, ont développé la vertu - son caractère - qui a son tour a développé la connaissance c'est à dire la révélation de Jésus. Cette dame a eu la révélation de Christ. C'est pourquoi, quand elle a vu l'enfant dans le temple, elle a pu déclarer: "c'est le Messie promis, l'espoir d'Israël, le Rédempteur du monde, Jésus !" Quelle plus grande prophétie peut-on donner ?

 

Anne, comme nous l'avons vu jusqu'ici, est un exemple d'une vie passée à servir le Seigneur ainsi qu'une relation profonde qui en résulte et qui se développe. La révélation et la relation se sont construites au fil du temps. Cela ne peut pas se faire du jour au lendemain. Dans notre société, nous voulons tout pour hier, ou tout de suite. Anne a pris le temps ... des années même ... pour servir le Seigneur. Regardez la bénédiction qui en résulte : être capable de voir Jésus face à face en sachant que c'était lui, son Sauveur, celui qui avait été envoyé pour racheter son peuple. Wahow, quelle vie !

 

Luc se réfère également à Anne comme une prophétesse. La religion a des opinions partagées de ce qu'est une prophétesse. Ici, en regardant la vie d'Anne, nous voyons ce qu'est vraiment une vraie prophétesse : une femme qui consacre sa vie à la prière et au jeûne, à la recherche du Seigneur, désirant une relation avec Jésus plus que tout autre chose, mettre Jésus en premier, et être capable de reconnaître le Sauveur du monde, même sous la forme d'un enfant.

 

Anne n'a pas dressé un tableau et distribué des prophéties ou chatouillé  les oreilles des gens avec ce qu'ils voulaient entendre. Elle n'avait  pas de cartes de visite imprimées, elle n'est pas allé dans des églises différentes se déclarant prophétesse de Dieu, en ayant des révélations  pour le peuple de Dieu. Non, pas Anne. Elle a passé son temps dans le jeûne et la prière dans le temple, cachée, et au moment précis où le Seigneur avait prévu, elle a déclaré, «c'est le Messie promis, l'espoir d'Israël, le Rédempteur du monde, Jésus-Christ." C'était une vie consacrée à un moment, mais oh quel moment ! C'est ce qu'est une prophétesse ! Elle attire  l'attention sur Christ ! Comme c'est simple. Comme c'est profond. Comme c'est merveilleux.

 

Nous ne voyons que trois versets qui parlent d'Anne, cette femme étonnante. Pendant des années et des années, elle marchait et parlait avec le Seigneur. Elle le servait.

 

Anne en trois versets, en a fait plus que la plupart des gens dans une vie entière. Donc, comme exemple pour nous d'une femme vertueuse, Anne a commencé avec une vie planifiée, mais nous voyons que le Seigneur avait plus en réserve pour elle. Nous devons faire confiance au Seigneur, même si notre vie semble aller nulle part ou si tout semble être en train de s'effondrer. Ne déprimez pas parce que vous ne voyez pas votre vie conforme aux normes de la planète ou à vos idées de l'endroit où vous pensez que vous devriez être. Dieu a ses normes et c'est sur cela que nous devons nous fixer. Cela s'appelle avoir confiance et demeurer. Deux mots simples, mais pourtant profond. Si nous voulions vivre par eux nous aussi nous aurions une vie vertueuse comme celle qu'Anne a eue. Suis-je en train de dire de tout laisser tomber et de vivre dans le temple comme elle l'a fait ? Non, je veux dire que lorsque vous êtes confrontés à des défis, vous aussi, vous avez le choix : vous effondrer ou vous tourner vers le Seigneur, avoir confiance et demeurer en lui. Quel sera votre choix ?

 

«En tout cas, frères et sœurs, voici ce qui doit vous intéresser : tout ce qui est vrai et mérite d'être respecté, tout ce qui est juste et pur, tout ce qu'on peut aimer et approuver, tout ce qui est très bon et ce qui mérite des félicitations.» (Philippiens. 4:8 PDV).

 

"C'est pourquoi, faites tous les efforts que vous pouvez pour croire, et en même temps pour mener une vie honnête. Menez une vie honnête, et en même temps apprenez à connaître ce que Dieu veut. (2 Pierre 1:5 PDV).

Karla Brogden



24/10/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi