yeshoua ha mashiah revient

yeshoua ha mashiah revient

Une armée d'adorateurs.- Francis Frangipane

 

53l.jpg


Quand l'Écriture se réfère à l'armée céleste, nous pensons généralement à un chœur d'anges. Pourtant il s'agit bien d'une armée (Jos. 5. 13, 14). C'est une vérité importante : l'armée du ciel est une armée d'adorateurs. En fait, personne ne peut combattre spirituellement sans d'abord être un adorateur de D.ieu.

LA QUESTION CENTRALE DANS L'ÉPREUVE : L'ADORATION

Il n'est pas besoin d'examiner profondément l'Apocalypse de Jean pour découvrir que D.ieu et le diable cherchent tous les deux des adorateurs (Apo. 7. 11; 13. 4; 14. 7, 11). Depuis l'aube des temps, la frontière est tracée entre ceux qui «adorent la bête et son image» et ceux qui adorent D.ieu.

Dans la bataille finale avant le retour de Yeshoua (Jésus), l'aboutissement de la vie de chaque homme sera jaugée par rapport à l'adoration. Au sein du combat et des conflits, devant qui nous inclinerons-nous, D.ieu ou satan?

Même si ce combat spirituel est de première importance dans l'établissement du royaume de D.ieu sur terre (Apo. 11, 15), nous devons comprendre que son essence est la question centrale de notre combat aujourd'hui. Adorerons-nous le Seigneur fidèlement pendant les assauts sataniques et la tentation? La véritable adoration doit se démontrer maintenant dans les circonstances de nos vies. Car personne ne pourra adorer dans les grands combats de demain s'il se plaint des simples attaques d'aujourd'hui.

Vous vous souvenez que l'appel du Seigneur aux Israélites était un appel à l'adorer et Le servir dans le désert (Ex. 7. 16). En fait, quand Moïse parla de l'intérêt qu'Il portait aux Hébreux, nous lisons qu'ils «s'inclinèrent et se prosternèrent» (Ex. 4. 31). Mais quand les épreuves et l'adversité survinrent, ils commencèrent rapidement à murmurer, à se plaindre et à se rebeller ouvertement. Leur adoration était superficielle, intéressée et conditionnelle - un simple rituel sans résonance intérieure.

La même adoration superficielle prédomine dans la chrétienté aujourd'hui. Si un message est donné sur le profond intérêt que D.ieu porte à Son peuple, nous nous empressons de nous incliner et d'adorer. Mais nous nous rebellons si rapidement contre D.ieu et Sa volonté dès que l'adversité quotidienne et les tentations surviennent.

L'ennemi a un accès facile dans l'âme qui n'est pas protégée par la véritable adoration du Tout-Puissant! En fait, en dirigeant les Hébreux dans le désert, le but du Seigneur était qu'ils atteignent une parfaite adoration, basée sur la réalité de D.ieu et non sur les circonstances. Le Seigneur sait que le cœur qui L'adorera dans le désert de l'affliction, continuera de l'adorer sur la terre promise de l'abondance.

Sans une véritable adoration de D.ieu, il ne peut y avoir de victoire dans le combat spirituel. Car le sang que nous versons quand nous sommes blessés par des assauts sataniques ou au travers de circonstances difficiles donne la véritable mesure de notre adoration. Ce qui sort de nos cœurs dans les moments difficiles est caché dans les périodes plus faciles. Si vous êtes un véritable adorateur, votre esprit exaltera D.ieu quelle que soit la bataille que vous menez. Dans le combat, l'adoration crée une barrière de feu autour de l'âme.

PROTÉGEZ VOTRE CŒUR PAR L'ADORATION

La plupart d'entre nous comprennent les dynamiques essentielles de l'âme humaine. Nous savons que l'âme comprend l'esprit, la volonté et les émotions. En règle générale, quand l'ennemi s'attaque à l'Église, il cible chacun de ces domaines. Nous devons comprendre que leur protection est d'une importance vitale dans notre combat contre satan.

Pour définir plus pleinement la nature de ce combat, ajoutons qu'en plus de l'esprit, de la volonté et des émotions, l'âme se façonne selon les événements de nos vies et la manière dont nous y réagissons. Ce que nous sommes aujourd'hui est le résultat de ce que nous avons rencontré dans l'existence et la façon dont nous avons réagi à ces circonstances.

Les abus et l'affliction nous martèlent d'une façon alors que les encouragements et les louanges nous façonnent d'une autre. Notre réaction à chaque événement, que celui-ci soit positif ou négatif, s'inscrit dans notre histoire personnelle et se mélange à la nature de notre caractère.

Ce que nous appelons souvenir est en réalité un regard sur la substance de notre âme. À quelques exceptions près, les événements qui nous ont le plus marqués sont ceux qui nous ont le plus façonnés. En fait, la raison pour laquelle notre esprit ne peut oublier certains incidents c'est qu'ils sont littéralement devenus une partie de nous-mêmes.

Notre âme se façonne en fonction de la manière dont nous réagissons à nos expériences. Quand l'Écriture nous commande d'oublier le passé (Phil. 3. 13, Luc 9. 62), elle nous conseille de nous débarrasser des conséquences de nos réactions peu chrétiennes. Ce n'est pas impossible avec D.ieu, car bien que les circonstances de nos vies soient irréversibles, nos réactions à ces événements peuvent encore être changées. Quand nos mauvaises réactions du passé changent, nous sommes transformés. En d'autres termes, bien que nous ne puissions pas changer le passé, nous pouvons le mettre sur l'autel comme un acte d'adoration. Un cœur d'adorateur permet à D.ieu de guérir et de restaurer l'âme.

Nous recevons tous une mesure de bien et de mal dans ce monde. Mais pour que l'existence soit digne d'être vécue, D.ieu, qui est l'essence de la vie, doit pénétrer nos expériences et nous racheter de nos réactions négatives. Le canal au travers duquel le Seigneur se prolonge Lui-même, jusque dans notre passé, est notre amour et notre adoration pour Lui.

«Nous savons que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment D.ieu...» (Rom. 8. 28). La clef de l'accomplissement de ce verset est que nous devenions amoureux de D.ieu dans notre esprit. L'adversité se transforme en bien pour ceux qui aiment D.ieu. Quand nous L'aimons, tout ce par quoi nous sommes passés dans la vie est lavé et racheté par cet amour. Le mal se transforme en bien par la puissance de D.ieu.

Ainsi, il est essentiel pour le salut de notre âme et notre protection dans le combat que nous soyons des adorateurs. Le navire qui nous transporte au travers des tempêtes de l'adversité est l'adoration.

Le Psaume 84 exprime le merveilleux effet que l'adoration a sur l'âme. «Heureux ceux qui placent en toi leur appui! Ils trouvent dans leur coeur des chemins tout tracés. Lorsqu'ils traversent la vallée de Baca, ils la transforment en un lieu plein de sources, et la pluie la couvre aussi de bénédictions.» (v. 5, 6).

Si vous louez D.ieu (Ps. 84. 4), votre adoration transformera les assauts négatifs de l'ennemi en une source d'eaux rafraîchissantes. Peu importe ce qui atteint un adorateur, sa «vallée de larmes» devient toujours une source couverte de bénédictions. Vous ne pouvez pas vous engager avec succès dans le combat spirituel, ni passer en toute sécurité par le désert de cette vie, sans devenir d'abord un adorateur de D.ieu.

L'ADORATION : LE BUT DE LA CRÉATION

Nous avons été créés pour le plaisir de D.ieu. Nous n'avons pas été créés pour vivre pour nous-mêmes mais pour Lui. Et même si le Seigneur désire que nous aimions Ses dons et Son peuple, Il veut que nous sachions que nous avons d'abord été créés pour son plaisir? À la fin des temps, Il aura un peuple dont le but sera de vivre pour Lui plaire. En eux, D.ieu trouve Sa récompense d'avoir créé l'homme. Ce sont Ses adorateurs. Ils sont sur terre seulement pour plaire à D.ieu, et quand Il est heureux, ils le sont aussi.

Le Seigneur les emmène plus loin et au travers plus de souffrance et de conflits que les autres. Extérieurement ils semblent souvent «frappés de D.ieu et affligés» (És. 53. 4). Cependant ce sont Ses bien-aimés. Quand ils sont écrasés, comme les pétales d'une fleur, ils exhalent une adoration, un parfum si merveilleux et si rare que les anges pleurent silencieusement devant leur capitulation. Ils sont le but que le Seigneur avait lors de la création.

On pourrait croire que D.ieu les protège, les garde d'une telle façon qu'ils ne seront pas atteints, pourtant ils le sont plus que les autres. En fait, il semble plaire à D.ieu de les écraser, de leur infliger du chagrin. Car au cœur même de leur souffrance physique et émotionnelle, leur loyauté au Mashiah (au Messie) devient pure et parfaite. Et en face des persécutions, ils sont consumés d'amour et d'adoration pour D.ieu.

Il serait merveilleux que les serviteurs de Mashiah soient tous si parfaitement consacrés. Pourtant D.ieu trouve Son plaisir en nous tous. Mais, alors que le royaume approche et que le combat spirituel de la fin des temps augmente, ceux qui ont été créés seulement pour adorer D.ieu vont émerger dans la puissance et la gloire du Fils. Avec des louanges sur les lèvres, ils exécuteront sur les ennemis de D.ieu le jugement écrit (Ps. 149). Ils seront les généraux de l'armée d'adorateurs du Seigneur.
 
Francis Frangipane

197c2087.gif

 



13/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi